VILLE DE TOURNUS

Affiche compressée PAROT

"Je remercie vivement la Ville de TOURNUS qui accueille notre atelier dans ce magnifique réfectoire des moines de l’abbaye en introduction aux manifestations du millénaire, avec tous les moyens d’exposition nécessaires mis à notre disposition grâce à une scénographie adaptée, pour permettre de mettre en valeur les oeuvres que nous présentons. Cette exposition rétrospective de travaux récents est l’occasion de présenter quelques grands chantiers de création dans des édifices prestigieux. J’ai choisi particulièrement le travail réalisé pour l’artiste Gérard COLLIN THIEBAUT dans les baies hautes de la nef de la cathédrale de Cahors ainsi que pour les baies du transept nord de la cathédrale de Tours. Je présente également le travail réalisé récemment avec l’artiste Véronique ELLENA pour la création d’un vitrail dans la chapelle Sainte-Catherine de la cathédrale de Strasbourg. Ces deux chantiers ont nécessité des temps de recherche et de mise au point de nouveaux procédés pour traduire par des innovations techniques, l’oeuvre picturale et graphique des maquettes proposées. Notre atelier à reçu pour cette recherche, en particulier pour le travail avec Véronique ELLENA, le prix prestigieux de « l’intelligence de la main » de la Fondation Bettencourt. Notre atelier a réalisé depuis de nombreuses années les vitraux d’importants artistes plasticiens. On peut citer Claude Laurent FRANÇOIS dans de nombreuses églises de Franche-Comté ; Jean RICARDON pour les 54 baies de l’abbaye cistercienne d’Acey dans le Jura ; Vera PAGAVA pour les vitraux de l’église Saint Joseph à Dijon, Gérard GAROUSTE à l’église Notre-Dame de Talant dont un panneau est présenté ici ; Christopher WOOL pour les baies des salles capitulaires du prieuré de La Charité sur Loire ; Mathew THYSON pour toutes les baies de la nef de la cathédrale Saint-Claude dans le Jura dont une partie d’un vitrail est présentement exposé ; MALEL dans une chapelle à Wasouy et pour l’église de Montgaudry dans l’Orme ; Udo ZEMBOCK pour la décoration en vitrail du parking Cathédrale à Troyes. Nous avons choisi de présenter également pour cette exposition le travail de réalisation des vitraux du jeune artiste Alban de CHATEAUVIEUX pour l’église des Colimaçons à Saint-Leu de La Réunion. Notre atelier réalise également mes propres créations, pour des projets de décoration privée ou remportés principalement lors de concours organisés par les DRAC ou les collectivités locales ; en particulier à Aire sur la Lys ; à l’église de Cars en Gironde ; à l’église abbatiale de Saint-Avit Senieur en Dordogne dont un vitrail témoin est exposé ici.
Notre activité est également celle d’un atelier traditionnel ancré dans la tradition , avec la conservation-restauration du patrimoine de vitraux principalement classés au titre des Monuments Historiques. Notre équipe de 15 compagnons vitraillistes qualifiés est répartie entre diverses taches techniques dont celle, complexe de la restauration sous ma direction en tant que conservateur-restaurateur diplômé d’état, titulaire d’un master en Conservation Restauration des Biens Culturels, verre en vitrail et conservation préventive. La restauration des oeuvres confiées par l’État nécessite, outre d’implication d’opérateurs qualifiés, des équipements spécifiques pour traiter en particulier les altérations des verres et les dé-restaurations en vue d’une lecture retrouvée de l’oeuvre et une conservation authentique maximale. Des équipes pluridisciplinaires se mettent parallèlement en place pour chaque opération importante dans nos ateliers, composées d’historiens de chercheurs et scientifiques représentés par le Laboratoire de Recherche des Monuments historiques. Nous présentons dans cette exposition par des montages photographiques avant après restauration, deux grands chantiers récents et en cours. L’un terminé en 2017 à la Sainte Chapelle du Château de Vincennes avec plus de 250 m2 de vitraux du XVIe siècle sur le thème de l’apocalypse de Saint-Jean, et l’autre en cours pour les vitraux médiévaux de la cathédrale de Strasbourg et en particulier pour toutes les baies du transept sud. L’art du vitrail est un art complexe . Art de lumière ; il filtre les rayons du soleil et en les absorbant tout ou partie , il émet une nouvelle lumière. Il requiert la connaissance des techniques traditionnelles et aussi l’approche maintenant scientifique de la conservation-restauration. Création et restauration sont intimement liés , l’un par la nécessité de conserver et transmettre les oeuvres lumineuses de nos maîtres du passé et l’autre par la nécessité de donner à voir du sens par une mystique de la lumière. Souhaitons que ce métier millénaire, qui ne subsiste principalement aujourd’hui que grâce à la commande publique, puisse continuer son oeuvre pour les siècles à venir." Pierre-Alain PAROT Maître-verrier Mars 2019
Pour télécharger le catalogue de l'exposition, cliquez ici