VILLE DE TOURNUS

Fissy et l’abbaye de Tournus

En 1119, une bulle du pape Calixte II confirme l’abbaye de Tournus dans sa propriété de l’église de Fissy, ecclesiam de Fisiaco. Vraisemblablement, des moines se trouvent alors sur le site, et un prieuré y a été mis en place. Cette présence ne semble toutefois pas avoir perduré, celle-ci n’étant déjà plus attestée dans un pouillé du XIVe siècle dénombrant les propriétés ecclésiastiques de l’abbaye. Un curé – celui de la paroisse de Lugny – eut dès lors la charge spirituelle des habitants du lieu.

À la fin du XVIIe siècle, si l’abbaye de Tournus perçoit toujours l’impôt ecclésiastique de la dîme, les moines, en revanche, n’entretiennent par l’édifice, devenu chapelle : « À [la] chapelle est annexée une petite dîme […] appartenant [à] MM. les chanoines de Tournus qui n’y font néanmoins [aucune] réparation [et] la laissent dans un très pitoyable état. » (1675). En 1687, cette dîme dite du cellérier de Tournus fut cédée par les religieux au curé du lieu « pour se décharger de contribuer à la portion congrue demandée à ces messieurs par le sieur curé de Lugny » ; l’abbaye se sépara définitivement de l’édifice, qui dépendit dès lors de la paroisse de Lugny.

Aujourd’hui, en 2019 ?

Cette chapelle placée sous le vocable de Notre-Dame-de-Pitié domine le vignoble, avec son clocher aux tuiles vernissées. Bien que partiellement rebâtie en 1823 d’après des plans de l’architecte Roch fils de Mâcon (allongement de la nef et construction d’un clocher), cette chapelle a gardé le plan et l’esprit du volume roman primitif. Son chœur voûté est du XIIe siècle et plusieurs pierres posées en opus spicatum (« en arêtes de poisson ») à la base du chevet rappellent l’ancienneté de l’édifice (appareillage traditionnellement utilisé avant l’an mil).

Le chœur, qui a conservé une piscine liturgique de la fin du XVe siècle ou du début du siècle suivant, est percé à l’est d’une baie voutée fortement ébrasée, qui surplombe l’autel et est ornée d’un vitrail contemporain créé en 2012 par le maître verrier Paul Duckert, formé à Taizé.

De 2009 à 2013, la chapelle a fait l’objet d’une campagne de restauration (trois tranches), décidée par la commune et soutenue par l'association Lugny Patrimoine, avec l’aide de la Fondation du Patrimoine. À cette occasion, elle a retrouvé plusieurs éléments du mobilier dont elle disposait au début du XIXe siècle, qui ont été rénovés et sont rassemblés, pour l’essentiel, à l’intérieur du chœur.

Fissy et le millénaire de Saint-Philibert de Tournus

Une visite commentée des lieux sera proposée le vendredi 9 août 2019, à 16 h 30, par l’association Lugny Patrimoine (durée : 1 h 15), suivie d’un verre de l’amitié offert sur les lieux par les membres de l’association.

Libre et gratuit. Renseignements : 03 85 20 15 93.

Capture d’écran 2019 04 29 à 11.47.48Capture d’écran 2019 04 29 à 11.48.18Capture d’écran 2019 04 29 à 11.48.36Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8Photo 9